Plusieurs autres textes
sont à venir

LE DERNIER TOIT, POINT FINAL

LE TOIT TAILLIBERT, SIGNÉ TAILLIBERT AVANT 2 ANS...
… Coût $60 à $70 Millions, moins de $100 !

Le Toit Taillibert tel qu’il apparaît chez Gallimard.
Prouesses du 20e siècle – Notre Histoire lue du ciel.
Vue aérienne – Version Socodec-Lavalin (1987).
Vue aérienne – Version Socodec-Lavalin (1987)
Cliquez sur la photo pour agrandir
Toit Socodec-Lavalin.
Version Taillibert modifiée par cette compagnie.
Levée de la Toile de kevlar en Avril 1987.
Levée de la Toile de kevlar (Avril 1987)
Cliquez sur la photo pour agrandir


 

Le choix de la RIO : Encore 5 ans à attendre

Prenons notre mal en patience. Nous aurons le prochain 5ième Toit du Stade dans 5 ans … en 2016 ! La RIO l’a dit : « 3 ans de réflexions et 2 ans pour construire ». Le compte y est … ce sera 2016 ! …

… Et M.Taillibert aura 90 ans. VOYEZ-VOUS LE JEU de la RIO et du parti au pouvoir?
Moi oui.

Encore une avenue inutile et coûteuse que je prévois des changements dans cette échéance.



 

Un comité-conseil est né ... pour dire à la RIO quoi faire !

Au moment où j’écris ces lignes, la RIO vient d’annoncer qu’elle créait un comité-conseil portant sur l’avenir du Parc « Olympique » … qui n’a d’« Olympique » que le nom.

Dans le présent texte, je me limiterai au Toit du Stade, une des deux patates chaudes de la RIO.

Pour mon commentaire sur ce comité-conseil et l’avenir du Parc « Olympique » (l’autre patate chaude), je vous invite à lire mon texte « Québec et le Parti Libéral du Québec désavoue sa Régie des Installations Olympiques ». Pour voir ce texte, cliquez ici.



 

Le Toit Taillibert, signé Taillibert avant 2 ans

Depuis que Québec a dit « non » à Lavalin pour une 1ère fois en 35 ans en septembre 2010 et a refusé le Toit fixe et trop lourd de SNC-Lavalin, la RIO fut obligée de beaucoup réfléchir. Sa bouée de sauvetage (le Toit Delaney) la mettait à l’abri des questions sur sa mauvaise gestion de l’Appel d’offres en cours depuis août 2004.

N’en reste pas moins vrai que « le gros bon sens technique et le caractère unique » de cette construction en béton précontraint, post contraint, avec la précontrainte croisée, notamment dans ses voussoirs de tête, dictent un seul Toit – Le Toit Taillibert – que je m’évertue à clamer et à réclamer depuis 2 ans et demi auprès des plus hautes instances du Gouvernement du Québec et publiquement sur mon site internet et à diverses stations de radio.

Le 1er mars 2011, après une bonne discussion avec le dynamique animateur Michel Langevin, son dévoué collaborateur « ex-Alouette » Gabriel Grégoire me posait les questions suivantes sur les ondes de CKAC – à Sports du lit : Michel Langevin Gabriel Grégoire


Quel type de Toit devrions-nous construire sur le Stade ? Ma réponse :
Le Toit original Taillibert, léger et rétractable, le seul qui a marché.

En combien de temps aurions-nous les plans et devis de M. Taillibert ? Ma réponse :
En moins de 6 mois.

Combien de temps pour construire le Toit Taillibert ? Ma réponse :
12 mois pour fabriquer la toile, le tout en moins de 2 ans, plans et devis inclus.

Pour des coûts de $300 à $400 Millions ? Ma réponse :
Pardon ! Le Toit Taillibert coûterait $60 à $70 Millions, moins de $100.

Comme j’ai recommandé à de multiples reprises sur ce site, je résume.

Le Toit Taillibert, signé Taillibert.
Plans et devis de l’équipe Taillibert (Architectes et Ingénieurs) reçus sous 6 mois maximum.
Construit par une Entreprise sérieuse d’ici.
En incorporant une galerie technique pour la polyvalence.
Le Toit complété en moins de 2 ans … sans crainte de devoir le refaire.
Coût de $60 à 70 Millions, moins de 100.

Ce sera enfin « Le dernier Toit, point final ».


 

État de la structure actuelle

Compte tenu que des fissures sont apparues dans des voussoirs de tête et de détériorations possibles subies au cours des années, nous devons prévoir que cette équipe technique qui a en main les calculs originaux de précontrainte devra vérifier l’état exact du béton de la structure de même que les efforts actuels dans les câbles d’acier pour les comparer avec les efforts qu’ils ont pris en compte dans leurs calculs originaux en 1974.



 

Une simple résolution de la RIO suffit !

En ce temps de rigueur financière, il faut crier fort « Finies les dépenses inutiles ».

Une simple résolution du Conseil d’administration de la RIO suffit pour que l’état de la structure soit vérifié rapidement par les vrais Ingénieurs Experts, que les rapports actuels d’inspection soient validés et que l’équipe Taillibert soit mandatée pour nous donner les plans et devis en moins de 6 mois après.

Je répète ce que je dis et écris depuis 2½ ans même si rien n’a bougé sinon la facture qui a augmenté.

Nous aurions enfin...

… un Toit ouvrant en tout respect des Règles Olympiques et de l’Athlétisme.

Le Toit du futur parce que maintenant les nouveaux Stades ont des Toits qui s’ouvrent.

Le Toit le plus moderne version 2011 avec de nouvelles techniques, de nouveaux matériaux et le kevlar 2011, des calculs faits à l’ordinateur, non à la main comme en 1972, une meilleure courbure, une meilleure découpe de la toile et des nouveaux contrôles des ancrages.

Le Toit le plus fiable parce que conçu et calculé par les vrais Ingénieurs Experts de Freyssinet et par le seul Architecte qui a réalisé de tels types de Toits, l’Architecte Taillibert.

Le Toit léger, le seul approprié à la structure de cet Ensemble « Stade-Mât-Piscines ».

Le Toit le plus spectaculaire en 2011 comme ce l’était en 1972. Il sera unique.

De loin, le Toit le plus économique de tous.


 

Parfois, je me surprends à en rêver.

Tout d’un coup, notre Premier Ministre remiserait son chapeau de politicien qui veut nos prochains votes et mettrait son chapeau de technicien au grand dam de certains, mais pour le grand bien de nous Québécois et de notre crédibilité dans le monde.

Tout d’un coup, notre Premier Ministre du Gouvernement du Québec voudrait réparer l’affront du passé que Québec a fait subir à cet Architecte de renommée internationale, ce « maudit français ».

Claude Phaneuf, B.A., B.Sc.A.
Un des trois pionniers concepteurs du Parc Olympique et du Stade.
Membre de l'OIQ de 1962 à octobre 2006.
Ce lundi, 9 mai 2011






Pour m'adresser une question ou un commentaire, écrivez à info@stadeolympiquemontreal.ca

Pour se procurer le dernier livre de M. Taillibert "Stade olympique de Montréal, mythes et scandales", suivre le lien suivant :
http://www.renaud-bray.com/Livres_Produit.aspx?id=1159386

Toute reproduction totale ou partielle du contenu de ce site, sans autorisation, est formellement interdite.
©Claude Phaneuf 2017

Site web créé par Samuel Labrie
 
Claude Phaneuf sur Facebook Claude Phaneuf