Dossier : La « corruption » sort ses $$ Millions et le PLQ ses messages publicitaires.
Série : Le vrai visage de M. Jean Charest et de son PLQ.



Article #10 - QUE PUIS-JE FAIRE POUR TOI « « MON QUÉBEC » »,
« « MON QUÉBEC » » MALADE, CORROMPU,
… UN VRAI CANCER GÉNÉRALISÉ ?




Je n’ai jamais eu autant honte de Toi mon « « QUÉBEC » », toi qui étais promis à un grand avenir pour tout. Tu t’enrichissais de toi-même, des tiens et des autres à qui tu faisais appel, notamment dans le Parc Olympique de l’Architecte français de renommée internationale – Roger Taillibert -.

Hier encore c’était ta fête et j’ai voulu te voir sur place, comme tu es … ce 24 juin 2012.

Tout juste sorti de l’Hôpital pour un petit trouble de santé, où de ma chambre je voyais là devant moi le trois quart du Mât du Stade, ce chef d’œuvre magnifique issu d’un « maudit » Français, j’emmenai ma femme faire cette promenade d’auto pour te voir de proche, comme je le fais souvent lorsque des étrangers me demandent pour connaître cette Vraie Histoire, cette Vraie tromperie.

Arrivé sur place je fis le tour du Parc Maisonneuve où jadis j’ai tant peiné, tout comme mon modèle, mon chef, M. Jean Drapeau qui l’a fait des milliers de fois et où se tenaient quelques heures plus tard le défilé de la St-Jean-Baptiste et le grand spectacle de la nuit, m’arrêtant ici et là pour tout voir. Que d’activités ! Entre autres, cette ruée de Montréalais se déplaçant vers la rue Sherbrooke, à pied, poussant carrosse ou à bicyclette. Je montai le boulevard Pie IX vers le nord côtoyant les Parkings et le Jardin botanique, puis tournant à droite sur le boulevard Rosemont qui borde le Parc au nord et vers le Sud sur la rue Viau. Combien de policiers étaient là en attente d’interventions ? Poursuivant ma route sur la rue Pierre-de-Coubertin, je pus pénétrer en auto dans le Parc Olympique … parce que depuis longtemps l’asphalte a remplacé les Athlètes et les Montréalais, perdant autant de superficies pour le Sport, l’œuvre dégradante de la RIO.


Et c’est précisément là que le drame s’est produit !

Ma femme avait déjà assisté à des matches de baseball et de football ou visiter des Expositions et des salons en entrant directement dans ces lieux par les stationnements côté Pie IX. Mais elle n’avait pas mis les pieds dans ce Parc depuis les Jeux de 1976.

Nous étions « bien assis dans l’auto » dans ce Parc de Sports, côtoyant cet ouvrage simpliste et inapproprié - La Cité du Cinéma -, puis se dressant devant nous - Le Planétarium -, le perdu dans la place qui rend en colère l’Architecte concepteur M. Taillibert, pour apercevoir au loin - entre deux bâtiments - les structures du Stade Saputo, tous ces éléments collés sur notre Stade et tout près notre ancien Vélodrome où des animaux ont remplacé nos Athlètes, un cadeau empoisonné de Québec à Montréal pour son 350ième anniversaire !

Et ma femme de s’exclamer : « M. Taillibert devrait décrocher. Ils ont tout massacré son œuvre. Ce chef d’œuvre exige que l’on s’en distance pour bien l’apprécier. Ils (nous- maudite RIO et Québec) l’ont étouffé. Tout est collé, manque d’air. Un vrai fiasco ! Je n’aurais jamais pensé trouver ce Parc dans un tel état depuis le temps que je t’entends en parler ».

« « MON QUÉBEC » », tu as laissé, … plutôt tu (M. Robert Bourassa) as introduit ton mal toi-même dans tes entrailles et tu l’as aidé à se développer depuis avril 1974 dans le Parc Olympique. Ce mal est encore très présent dans le prochain Appel d’offres du Toit du Stade … qui dure depuis 10 ans.

Malgré plusieurs alarmes, tu te retrouves aujourd’hui malade, corrompu, … un vrai cancer généralisé qui touche presque tous les aspects de notre société de la tête aux pieds.

Quel est-il ce mal qui détruit tout sur son passage ?

Nos Ingénieurs-conseils du Québec et les politiciens qu’ils alimentent en leur donnant pain et beurre, pour répéter une expression qu’un haut placé dans l’estime de M. Charest m’a dite en octobre 2008.


Nos Ingénieurs-conseils mènent notre province depuis fort trop longtemps. …

… De connivence avec les collecteurs de fonds de M. Charest ou les Conseils d’administration que ceux-ci mettent en place.

« « MON QUÉBEC » » est en mode – cour de justice -.

Non pas Qu’elle est la Vraie Vérité, mais Qui dit Vrai ?


QUÉBÉCOIS RÉVEILLEZ-VOUS

Ne vous laissez pas endormir par le supposé projet du siècle « le plan Nord » ou par l’affrontement – Étudiants et Gouvernement de M. Charest où les ingrédients de ce conflit furent mis en place dès le premier jour par M. Charest lui-même - pour taire les vrais enjeux qu’il faut cacher, soit la manière corrompue qui habite nos gros projets dénoncée depuis plus de 3 ans par les médias où le PLQ en tire trop largement avantage.

Le titre de mon article résume bien la conclusion de l’Histoire décevante de notre Parc Olympique, site des Jeux de 1976 à Montréal que plusieurs d’entre nous veulent voir démolir parce qu’ils ont été trompés par nos politiciens avec l’aide de son bras droit destructeur la politisée RIO, surtout son Conseil d’administration qui au fond dicte ses décisions « politisées et non techniques ».


L’Histoire de tous les temps retiendra quoi ?

« On ne laisse pas terminer une œuvre de Picasso par un peintre en bâtiment. »


Voici l’œuvre de Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni

Dit Michel-Ange. Il n’y a pas de doute là-dessus.

Un Michel-Ange, c’est un Michel-Ange.

C’est ce que l’Histoire a retenu.


Pour cette œuvre l’Histoire retiendra quoi ?


Le Stade Taillibert construit avec les plans signés Taillibert

Coiffé actuellement par le Toit Birdair (le 4ième) construit avec des plans signés par un Architecte inconnu que la RIO a tu le nom

Suspendu au Mât Socodec-Lavalin construit avec des plans signés par un Architecte dont la RIO tait le nom depuis 1985 ?

Un concepteur – Trois Architectes ???

3 éléments de cette œuvre d’art et 3 Architectes différents qui signent des plans, l’Architecte Taillibert (c’est selon les règles d’éthique et c’est SON œuvre) et 2 Architectes qui se sont prostitués « architecturalement parlant » dont la RIO cache les noms TELLEMENT C’EST HONTEUX !


Le prochain 5ième Toit en mode machination libérale.


Pendant que notre attention est détournée du Parc Olympique, les vrais enjeux du prochain Toit ne dorment pas. La RIO, avec la présidente de son Conseil d’administration, Mme Maya Raic et M. David Heurtel l’insistant nouveau Président Directeur Général, tous deux en tête, poursuivent la démarche partisane entreprise dès août 2002. CIMA+ et Dessau, de grands amiiiiis de M. Charest, aidés par M. Heurtel, nous préparent des surprises - des documents avec des exigences « faites sur mesure » pour nos tripoteux dont un cautionnement de $50 Millions pour choisir les amiiiiis que l’on veut … alors que la solution se trouve dans l’Équipe Taillibert.

Avec les plans et devis de ses Architectes et ses Ingénieurs, désignons une Entreprise pour construire le Toit Taillibert qu’il a conçu spécifiquement pour cette œuvre.


Œuvre patrimoniale et notre Symbole.

Comment cette œuvre grandiose pourrait-elle faire partie du patrimoine mondial avec un tel ramassis d’Architectes ?

Et nous Québécois qui n’y voyons rien … à la grande satisfaction des magouilleurs si actifs dans ces haut-lieux. Qui plus est, … même les médias se font complices de ces destructions répétées en refusant de propager La Vraie Vérité ou fermant le micro à ceux et celles qui voient clair et la clament tout haut.


Que puis-je faire pour toi « MON QUÉBEC » ?

Après autant de corruption, je me dois de respecter ma devise « « JE ME SOUVIENS » ».


Le temps de voter, je m’en suis souvenu.

Maintenant allons au fond des choses.

••• Place à la Vraie Vérité.

••• Place à la Commission de Mme La Juge France Charbonneau où M. Charest sait déjà ce qui sera mis en preuve contre lui et son PLQ.

Claude Phaneuf, B.A., B.Sc.A.
Un des trois pionniers concepteurs du Parc Olympique et du Stade.
Membre de l'OIQ de 1962 à octobre 2006.
Ces lundi 25 juin et Dimanche 2 septembre 2012


Les articles de cette série sur le vrai visage de M. Charest et de son PLQ :-

  • Article #1 : Les « entourloupettes » de M. Charest et de son PLQ
                     Dans le dossier de M. Jacques Duchesneau.
                     M. Jacques Duchesneau Bravo. M. Jean Charest Chou.
  • Article #2 : Les étudiants et Mme Line Beauchamp « « de la chair » » à élections.
  • Article #3 : Le Toit de la corruption en Appel d’offres depuis 10 ans en mode machination libérale.
  • Article #4 : La Commission Charbonneau doit enquêter le Toit du Stade,
                     le 5ième Toit, en soumission depuis 10 ans !
  • Article #5 : 38ième Anniversaire de la corruption dans le Parc Olympique.
                     Le Toit du Stade : Impasse au sommet – le PLQ est dans le coup.
  • Article #6 : Le rôle des partis politiques dans l’Histoire du Stade.
  • Article #7 : Beaucoup plus que l’effondrement d’un paralume.
  • Article #8 : L’Amphithéâtre de Québec.
                     Je vous plains M. Labaume. Bonne chance M. Péladeau.
  • Article #9 : Mon souhait le plus sincère.
                     Qu’un JEAN DRAPEAU 2012 se lève au Québec !







Pour m'adresser une question ou un commentaire, écrivez à info@stadeolympiquemontreal.ca

Pour se procurer le dernier livre de M. Taillibert "Stade olympique de Montréal, mythes et scandales", suivre le lien suivant :
http://www.renaud-bray.com/Livres_Produit.aspx?id=1159386

Toute reproduction totale ou partielle du contenu de ce site, sans autorisation, est formellement interdite.
©Claude Phaneuf 2017

Site web créé par Samuel Labrie
 
Claude Phaneuf sur Facebook Claude Phaneuf