Plusieurs autres textes
sont à venir

MERCI À LA RÉGIE DES INSTALLATIONS OLYMPIQUES …
… DE DISPARAÎTRE


Le 5 décembre 2008, je remettais une Lettre et des Annexes aux trois chefs de Parti du Gouvernement du Québec, dont celle-ci à laquelle j’ai apporté de légères modifications.


Merci à vous, la RIO, d’avoir acheté tous les documents des audiences de la Commission Malouf, … pour contrôler l’information. Aurait fallu voir les difficultés que j’ai eues à récupérer copie de mes témoignages.

Merci de vous être approprié les photos des travaux (1971-1976) du Parc Olympique, la preuve du vrai déroulement des travaux. Elles étaient datées au verso et j’en ai une copie.

Merci d’avoir réalisé l’exploit de faire monter la facture de l’Après-Jeux de 11,3 fois vos propres prévisions. Le calcul est simple, soit $2.342 Milliards montant réel remboursé, rapporté dans les journaux, moins les $790 Millions dus à la fin des Jeux = $1.552 Milliards les coûts de l’Après-Jeux, montant à diviser par votre $137 Millions prévus tous travaux compris, sans contrainte de temps, ni heures supplémentaires ( ! ) et les intérêts == 11,3 fois vos prévisions, une augmentation record, signée RIO. Et dire que vous avez récolté pour ces $137 Millions des Après-Jeux, des revenus de 39.9 fois plus, ($6,25 Milliards moins $790 Millions divisé par $137 Millions = 39,9).

Merci d’avoir permis au Gouvernement du Québec d’empocher $6,25 Milliards avec les revenus de la taxe sur le tabac et d’en avoir remis $4 Milliards à d’autres ministères à Québec.

Merci d’avoir tué le parc de sports de Montréal et de M Jean Drapeau.

Merci d’avoir chassé du Parc Olympique la discipline « l’athlétisme ».

Merci d’avoir construit sous le Mât et réduit ainsi la piste de 400 mètres à une de 250 mètres.

Merci d’avoir permis la destruction de la piste de 400m extérieure pour le terrain de soccer ; c’était sûrement le seul endroit (une nécessité pour des événements mondiaux).

Merci de ne pas avoir respecté mes plans (1ères rangées derrière le marbre) ce qui a éloigné les rangées derrières, et que vous avez corrigé vers 1990 au coût d’environ $8.5 Millions.

Merci de n’avoir jamais demandé à l’Architecte Taillibert et à ses Ingénieurs de réaliser son Toit avec une entreprise d’ici, comme ma Division l’avait fait pour le Toit du Vélodrome.

Merci d’avoir gaspillé à date (parce que vous n’avez pas fini vos agissements) plus de $200 Millions dans des Toits inadéquats pour cette Œuvre d’art unique.

Merci de vous être entêtée à toujours faire appel aux mêmes acteurs, aux mêmes spécialistes qui ne connaissent pas toutes les subtilités de ce Projet Stade-Mât-Piscines.

Merci de la prochaine action que vous nous réservez pour le Toit, où vous devrez modifier l’Architecture de cette Œuvre. J’espère que l’Architecte ne vous laissera pas faire ce crime.

Merci pour avoir fait peur à la population quant à la fragilité de votre Toit mobile, ce qui en bonne partie a causé une grande diminution des assistances de baseball et chassé nos Expos.

Merci d’avoir laissé dire par les gens du baseball en négociation de loyer que le Stade était froid, trop grand, trop loin des gens, mal conçu alors que dans mon projet, les bons sièges étaient aussi près qu’au Stade Jarry. Les sièges du 2ième balcon au fond des champs ne pouvaient être plus prêts, ce qui se réglait facilement avec une estrade mobile.

Merci d’avoir chassé du Vélodrome les cyclistes et les patineurs (oui, il y avait une patinoire à l’intérieur de la piste de 1 fois et ½ celle du Centre Bell) … pour y mettre des animaux.

Merci d’avoir permis la tenue des Championnats mondiaux de natation du 16 au 31 juillet 2005 à l’extérieur (estrades sans Toit) à l’Île Sainte-Hélène, alors que vous aviez vos bassins olympiques.

Merci d’avoir attendu en 2007 (31 ans plus tard !) pour dépenser $2.9 Millions pour les Piscines où Alexandre Despatie, champion plongeur, a élu sa deuxième maison.

Merci d’avoir démoli une longue partie de la dalle promenade, qui aurait pu abriter des bureaux de qualité à un prix très économique.

Merci d’avoir permis l’implantation dans le Parc d’un cinéma StarCité au lieu d’endroits de sports.

Merci d’avoir permis aux autobus de pénétrer le site du Parc Olympique, enlevant du même coup des superficies prévues pour fins de sports.

Merci de vous être servi d’écran avec les pionniers de la Ville pour récompenser vos proches.

Merci pour le traitement « de faveur » que vous avez fait subir aux gens de Montréal, ceux de la 1ère heure, Messieurs Jean Drapeau, Roger Taillibert et moi. C’est vrai, nous n’étions pas de Québec.

Pour mon dossier personnel de conception du Stade en 1971 et mes services en 1976, à titre de Directeur de l’Exploitation de la RIO, je vous dis MERCI de ne pas avoir payé « la 1ère facture olympique ».

Merci d’avoir été de Novembre 1975 à aujourd’hui en 2010, la face cachée par laquelle le Gouvernement du Québec agit et d’avoir dépensé de façon questionnable.

Merci d’avoir toujours agi en politicien plutôt qu’en technicien.

Merci à vous la Régie des Installations Olympiques, la RIO.

Merci … de disparaître, compte tenu de vos agissements partisans et trompeurs.

Un Merci spécial à Monsieur le Premier Ministre, M. Jean Charest de vérifier ces actions et d’agir en Premier Ministre responsable du Québec en mettant fin aux actions irresponsables de sa propre RIO.

Claude Phaneuf, B.A., B.Sc.A.
Un des trois pionniers concepteurs du Parc Olympique et du Stade.
Membre de l'OIQ de 1962 à octobre 2006.
Mai 2010

Pour voir les textes intégraux de la Lettre du 5 décembre 2008 et de ses 6 Annexes, cliquez ici.







Pour m'adresser une question ou un commentaire, écrivez à info@stadeolympiquemontreal.ca

Pour se procurer le dernier livre de M. Taillibert "Stade olympique de Montréal, mythes et scandales", suivre le lien suivant :
http://www.renaud-bray.com/Livres_Produit.aspx?id=1159386

Toute reproduction totale ou partielle du contenu de ce site, sans autorisation, est formellement interdite.
©Claude Phaneuf 2017

Site web créé par Samuel Labrie
 
Claude Phaneuf sur Facebook Claude Phaneuf