Les textes

Jean Drapeau
A.JD.02 - Le M. Jean Drapeau que j’ai connu
A.JD.03 - Ses dernières années. Merci M. le Maire.
Roger Taillibert
A.RT03 - Qui est l’Architecte Roger Taillibert ?
A.RT04 - Ses honoraires et ses droits d’auteur bafoués
Claude Phaneuf
Documents aux 3 chefs
Plusieurs autres textes
sont à venir

LES MEDIAS NE VEULENT PAS PARLER/ÉCRIRE
SUR LE STADE ET LA CORRUPTION PROFESSIONNELLE

Depuis 21 mois, je rends mon témoignage historique via mon site http://www.stadeolympiquemontreal.ca sur l’Histoire du Stade Olympique. Mon objectif premier me passionnait : « Expliquer le plus fidèlement la beauté de cette œuvre magistrale d’architecture et de génie du ”maudit” français Roger Taillibert ».

Étant le seul témoin, le premier Ingénieur au dossier, et par surcroît en charge de la Division du Parc Olympique qui fut créée expressément pour le construire, je dois raconter ce que j’ai vu, ce que des ouvriers m’ont dit, des confidences. J’étais le boss. Pour une fois, les Québécois ont la chance de connaître comment les grands chantiers se déroulent et comment les dirigeants Ingénieurs et Entreprises s’y prennent subtilement pour faire déraper un grandiose projet ou tout au moins pour le « tuer » techniquement et financièrement.

Qui plus est, ce dossier montre comment les Ingénieurs (les hommes forts, je ne peux dire les amis du régime, je dirais ceux qui mènent le régime et nos politiciens), bafouent les lois professionnelles et dominent les Architectes, … alors que ce devrait être le contraire.

En bien, c’est le boycott complet. L’an dernier, des journalistes de CKAC Sports et de 98,5 FM voyaient clair dans ces magouilles et ont fait de précieuses émissions qui ont FORCÉ le gouvernement du Québec (le PLQ) à faire marche arrière et annuler la folie du Toit SNC-Lavalin, une première en 35 ans.

Curieusement, j’ai compris au cours des mois que 98,5 FM ne voulaient plus parler du Stade et CKAC Sports a fermé son micro à ceux qui parlaient trop dans le mauvais sens ou me laissait trop parler de la RIO, de Lavalin et du PLQ. Il faudrait voir ce qu’est le « Comité des perspectives stratégiques » de Cogeco.

Je frappe un mur. De fausses excuses pour taire cette histoire.

Combien de journalistes bien en selle m’ont affirmé : C’est une vieille histoire le Stade. C’est du passé. Nos patrons ne veulent pas qu’on écrive sur ce sujet. D’autres taisent ou coupent les entrevues.

À chaque fois, je répondais : « C’est très d’actualité. Le PLQ est en soumission depuis 7 ans pour un 5ième Toit parce que nos politiciens de Québec ne veulent pas voir l’Architecte Taillibert dans le décor pour terminer son œuvre, notre patrimoine de Montréal et notre Symbole. Un comité-conseil a été créé pour dire à la RIO et à Québec ce qu’ils n’ont pas su faire en 35 ans !

La liste des « boycotteurs » est longue. Le dernier en liste, La Presse qui n’a pas encore publié l’article que je lui ai remis jeudi 22 septembre. Pourtant il est plus que d’actualité. Ce journal n’est pas le seul : le Journal de Montréal, Radio-Canada et d’autres.

Le Stade, « l’exemple parfait » pour corriger la situation aujourd’hui

Un élément caché, qui doit demeurer caché à cause de ses acteurs, la corruption professionnelle. Si M. Duchesneau a parlé de collusion dans nos routes, son jumeau, mon site, parle de corruption dans le Stade.

Malheureusement pour nous et pour eux, le principal acteur qui chassa M. Taillibert de son œuvre sur ordre du PLQ de M. Robert Bourassa est notre importante firme Lavalin. Le bras droit de nos politiciens de Québec, la RIO mena le Parc des Sports de M. Drapeau à sa destruction technique et financière.

Déjà 4 Toits, c’est ridicule. Personne n’ose le ton. $2,5 Milliards dépensés pour une prévision de $180 Millions acceptée par Ottawa et jugée 35-40% trop élevée par Québec. 1400% d’augmentation. $2 Milliards gaspillés pour avoir remplacé Mes. Drapeau, Taillibert et ma Division par la RIO et Lavalin plus souvent qu’à son tour.

J’essaie de le dire de toutes les manières

Le message ne se rend pas aux Québécois parce qu’on enquêtera sur le PLQ, la RIO, Lavalin et nos grosses firmes d’Ingénieurs. Les troubles ouvriers sont omniprésents. Leur raison : Créer cet écran de fumée qui prépare les Québécois à « comprendre » les énormes dépassements de coûts.

Maintenant avec les révélations de M. Duchesneau, il y aura sans doute une enquête publique sur l’industrie de la construction. Je viens de lire à la page 23 du Journal de Montréal d’aujourd’hui que M. Jean-Marc Fournier qui a fait un séjour chez Lavalin en 2009 évoque cette possibilité.

Selon ma boule de cristal, M. Charest finira par dire « oui » à une enquête publique en limitant son cadre de travail pour éviter d’amener sur la place publique le dossier du Stade et sa corruption à cause de ses deux acteurs principaux, Lavalin et son PLQ.

Il me semble que je suis prêt pour un changement d’attitude des médias.

Je n’aurai pas travaillé pour rien.

Claude Phaneuf, B.A., B.Sc.A.
Un des trois pionniers concepteurs du Parc Olympique et du Stade.
Membre de l'OIQ de 1962 à octobre 2006.
Dimanche, ce 2 octobre 2011

Les trois pionniers (Jean Drapeau, Claude Phaneuf et Roger Taillibert) du projet du parc des sports, qui inclut le Stade Olympique de Montréal et le Vélodrome.
Cliquez sur la photo pour agrandir






Pour m'adresser une question ou un commentaire, écrivez à info@stadeolympiquemontreal.ca

Pour se procurer le dernier livre de M. Taillibert "Stade olympique de Montréal, mythes et scandales", suivre le lien suivant :
http://www.renaud-bray.com/Livres_Produit.aspx?id=1159386

Toute reproduction totale ou partielle du contenu de ce site, sans autorisation, est formellement interdite.
©Claude Phaneuf 2017

Site web créé par Samuel Labrie
 
Claude Phaneuf sur Facebook Claude Phaneuf