Les textes

T08.4 - Le Toit Delaney vendu à Dessau
T10 - L’omniprésence de certains …
T12 - Et maintenant … le 5ième Toit « Le dernier Toit, point final »
Plusieurs autres textes
sont à venir

LE STADE SE DÉFEND SEUL – UNE POUTRE RADIALE TOMBE

Toit du Vélodrome - Voile mince en béton armé et précontraint
Toit du Vélodrome
Voile mince en béton armé et précontraint
Cliquez sur la photo pour agrandir

Une éternité ne serait pas assez longue en termes de temps pour démolir le Stade. Vous avez sûrement vu des travailleurs avec leur marteau pilon casser un trottoir de béton et les efforts qu’ils doivent y mettre. Voyez les entrailles de ce magnifique Projet, avec ses aciers d’armature et de précontrainte dans tous les sens. C’est ce que le béton cache. Dites-moi maintenant comment vous détruiriez une telle dalle ou un voussoir. C’est impossible.

M. Drapeau a affirmé sur le champ : Le Stade se défend seul et il nous a craché sa colère.

Le Stade avait assez souffert de nos manques d’entretien et des blessures que nous lui avions fait subir. Rappelons-nous que le 13 septembre 1991 une poutre radiale est tombée et par chance … personne ne se trouvait dessous, donc pas de blessés, pas de morts. M. Drapeau a affirmé sur le champ : « Le Stade se défend seul et il nous a craché sa colère ». Tout de suite, la panique s’est emparée des dirigeants, des politiciens. Plusieurs parties de baseball furent annulées. Les Ingénieurs fourmillaient en études et vérifications. Personne n’y mettra les pieds. Attendons de trouver la cause, la manière de prévenir d’autres incidents du genre. Combiens de $ Millions de revenus avons-nous perdu ? Pourtant, les consoles sont attachées en plots par groupe de 4 ou 5 à cause des efforts sismiques à prendre en compte. Il n’y avait aucunement péril en la demeure. Cette pièce de « remplissage » n’était pas un élément essentiel de la structure portante principale. Elle supportait une paroi vitrée ! Il ne suffisait que de mettre un poids identique à celui tombé pour rétablir la stabilité des 2 consoles « en colère ». C’aurait pu être fait le jour même. Alors, payons les amis.

Le Stade se fâche encore plusieurs fois ces dernières années … …

… … À chaque fois que le Stade laisse un de ses voussoirs de tête se fissurer, … … depuis que la RIO lui imposé un Toit lourd « à la Birdair » avec ses capteurs de neige durant l’hiver (les creux entre les triangles). Peut-être comprendra-t-elle (la RIO) un jour qu'elle (la RIO) n'est pas sur la bonne voie de réaliser ce qui doit être fait. Pas des Toits conçus par des non connaisseurs.

La RIO est aveugle, sourde et entêtée ! Crions très fort ensemble pour qu’un miracle se produise ! Que l’aveugle voit. Que le sourd entende.


« « Faites exécuter les plans et devis d’abord par le concepteur de cette œuvre, l'Architecte Taillibert et par son équipe d’Architectes et d’Ingénieurs compétents, ceux qui l’ont calculée en 1974, 1975 et 1976.

À l’aide de ces documents, vous choisirez une Entreprise pour construire le dernier nouveau Toit, le moins coûteux de tous, le Toit léger et rétractable de l’Architecte Taillibert, par désignation ou par soumissions publiques. » »



Claude Phaneuf, B.A., B.Sc.A.
Un des trois pionniers concepteurs du Parc Olympique et du Stade.
Membre de l'OIQ de 1962 à octobre 2006.
Ce lundi, 27 septembre 2010






Pour m'adresser une question ou un commentaire, écrivez à info@stadeolympiquemontreal.ca

Pour se procurer le dernier livre de M. Taillibert "Stade olympique de Montréal, mythes et scandales", suivre le lien suivant :
http://www.renaud-bray.com/Livres_Produit.aspx?id=1159386

Toute reproduction totale ou partielle du contenu de ce site, sans autorisation, est formellement interdite.
©Claude Phaneuf 2017

Site web créé par Samuel Labrie
 
Claude Phaneuf sur Facebook Claude Phaneuf