Plusieurs autres textes
sont à venir

LE PROJET DE MONSIEUR LE MAIRE,
AUJOURD’HUI LE PARC OLYMPIQUE

Mon texte d’accueil indique que deux sujets majeurs ressortent à première vue, notamment le premier sujet « Qu’a-t-on fait du Parc Olympique où furent tenus les Jeux de 1976 ? ». Ce chapitre traite précisément de cette question.

En 1970, certaines de nos installations de sports n’étaient pas règlementaires, donc impossible d’y tenir des compétitions officielles. Prenons l’exemple de nos piscines extérieures en forme de « L » qui mesuraient dans un sens ou dans l’autre 75 pieds au lieu de 25 mètres précis (81,25 pieds).

Les Jeux Olympiques sont l’occasion pour une ville de se doter d’ouvrages de sports remarquables et remarqués puisque le monde entier les voit pendant les 15 jours des Jeux. Montréal ne fait pas exception. Elle en a besoin et elle doit respecter son engagement de posséder un grand Stade digne des Ligues majeures de baseball.

Site officiel des Jeux de XXIe Olympiade

M. le Maire Jean Drapeau, réélu en 1960 veut fermement miser sur la santé, le sport et la jeunesse. Il fixe son objectif de réussir ce que Montréal essaie de concrétiser depuis 1912. Le Parc Olympique est inscrit dans sa demande au Comité International Olympique et dès que celui-ci choisit Montréal, M. Drapeau se met à l’œuvre pour réaliser ce haut lieu du Sport. Le Parc Olympique sera marqué à jamais de site officiel des Jeux de la XXIe Olympiade.

Mis à part le Mât, le Parc Olympique était terminé pour les Jeux de 1976 en dépit de difficultés durant la construction. Par la suite, La Régie des Installations Olympiques du Gouvernement du Québec l’a détruit d’année en année entre 1976 et ce jour, ne respectant pas la volonté ferme de Montréal. Voilà le constat d’échec qui saute aux yeux en octobre 2009.

Une peinture du Parc Olympique signée « Erpé »

- Je suis fier de montrer cette peinture que mon père fit pour moi pendant que je peinais fort sur ce projet. Pour voir cette peinture, cliquez ici.

Pire encore, en 2009 les dirigeants de Montréal, manquant de vision, craignent ce Projet malmené par la RIO et elle n’en veut plus ! Notre Stade, notre symbole n’est pas encore terminé. Il se cherche toujours un Toit … au mauvais endroit, la RIO ne s’adressant jamais aux bonnes personnes, aux vrais connaisseurs de cette structure unique. Notre Stade sème la controverse et est devenu un boulet à traîner, alors que ce Parc Olympique devait être utilisé à profusion et rapporter des profits pour payer l’opération d’autres parcs dans la ville.

Montréal et les touristes

Suite aux Jeux de 1976, Montréal est propulsée sur la scène internationale, figée dans le giron des Villes olympiques. Des milliers de touristes viennent à Montréal à tous les ans pour voir notre Parc Olympique, où ils trouvent une œuvre grandiose d’architecture (faites-en le tour à pied ou en auto comme je le fais régulièrement et vous serez ébahi d’émotions). Malheureusement, vous trouverez les lieux déserts, presqu’à l’abandon, et ce, même après y avoir dépensé près de $2 Milliards. Quel manque de vision ! Soyons prudents dans nos dires à ces touristes, car le Toit du Stade est condamné cinq mois par année !

Voilà résumé en peu de mots la tragédie du « Sport » qui nous a été imposée par notre « cher » RIO.

« Le meilleur projet de Monsieur le Maire, notre Parc Olympique est mort » !

Chaque québécois doit se faire un devoir de se renseigner, de prendre connaissance des présents textes. Cet ensemble spectaculaire et audacieux, cette œuvre d’art du béton « Stade – Mât – Piscines – Vélodrome » mérite au moins une dernière considération « Que son histoire soit connue et que devons-nous maintenant en faire ? »

J’insiste sur ce que veut dire un Parc de qualité dédié au sport parce que le « tuer » est un crime !

Les sujets traités dans ce chapitre:

1. Montréal le planifie depuis 100 ans

2. La conception de base du Parc Olympique

3. Le Grand Parc Maisonneuve détaillé

4. Rencontre déterminante avec M. Paul Desrochers

5. Des Jeux autofinancés

6. L’annonce officielle du 6 avril 1972

7. M. Pierre Bibeau ex-directeur de la RIO, vous dites des menteries

8. Merci à la RIO de disparaître

9. La RIO a détruit le Parc Olympique

10. Ma recommandation au sujet du Parc Olympique

11. Définition del’Olympisme

12. Déclaration de M. Drapeau – Plan d’autofinancement



Claude Phaneuf, B.A., B.Sc.A.
Un des trois pionniers concepteurs du Parc Olympique et du Stade.
Membre de l'OIQ de 1962 à octobre 2006.
Ce 23 octobre 2009. Ajout le 6 septembre 2010.






Pour m'adresser une question ou un commentaire, écrivez à info@stadeolympiquemontreal.ca

Pour se procurer le dernier livre de M. Taillibert "Stade olympique de Montréal, mythes et scandales", suivre le lien suivant :
http://www.renaud-bray.com/Livres_Produit.aspx?id=1159386

Toute reproduction totale ou partielle du contenu de ce site, sans autorisation, est formellement interdite.
©Claude Phaneuf 2017

Site web créé par Samuel Labrie
 
Claude Phaneuf sur Facebook Claude Phaneuf