Les textes

K02 - Notre échéancier des études et travaux
K22 - L’Université de la technique a servi à quoi ?
K26 - Pourquoi la préfabrication ? Pourquoi les français ?
K28 - Le Vélodrome est terminé... Le COJO prend possession du Stade
K29 - Des études - Des mandats - L’omniprésence d’ingénieurs, de firmes d’ingénieurs
K30 - Les Expos vantent notre Stade et partent
K31 - La RIO contrôle l’information, trompe l’Histoire et joue à la chaise musicale
K.51 La grande tromperie
K.52 À l’Entreprise Charles Duranceau – Chapeau
K.53 À l’entreprise Schokbéton - Chapeau
K.54 Lavalin, le puissant
K.55 Le rôle des partis politiques
K.56 Les Québécois se souviennent
Plusieurs autres textes
sont à venir

M. JEAN-LOUIS PUYSSÉGUR, LE MAUDIT FRANÇAIS … dehors

Jean-Louis Puysségur et Claude Phaneuf – 11 Avril 1975
Jean-Louis Puysségur et Claude Phaneuf – 11 Avril 1975
Cliquez sur la photo pour agrandir

Dès que le Gérant des travaux (DD) et le Mandataire-coordonnateur (LVLV/Lavalin) prennent charge de la construction du Complexe Stade – Mât – Piscines, ils imposent immédiatement leur autorité, tassant du revers de la main tous ceux qui sont en place, les maudits français inclus, dont la seule équipe qui avait résolu les problèmes de construction du Toit du Vélodrome, l’élément structural le plus complexe de toutes ces Installations.

Bravo aux ingénieurs-conseils TGL.- N’ayant pas peur de reconnaître que nous avions besoin d’aide, notre firme d’ingénieurs-conseils TGL fait appel aux Ingénieurs européens de la firme Europes Études qui avaient travaillé sur le Vélodrome avec M. Taillibert dans la phase « conception ». L’entrepreneur Charles Duranceau, qui s’est vu octroyer le contrat de la structure du Vélodrome, engage des professionnels français expérimentés dans de tels travaux pour diriger la construction, dont Gérard Ruot, Roger Robert, Jean-Pierre Flahau, Jean-Louis Puysségur, et d’autres.

DD et LVLV/Lavalin constatent rapidement que les projets du Parc Olympique diffèrent beaucoup des projets conventionnels auxquels ils sont familiers et dépassent leur capacité.

Les maudits français « prennent du galon »

Après quelques mois de réflexion/d’embuches, le Gérant des travaux DD comprend que le chemin à prendre passe par les français pour la préfabrication des pièces et la méthode de construction sur le site. Ainsi, Gérard Ruot et Roger Roger « prennent du galon » dans des postes clefs de l’opération chez DD. Jean-Pierre Flahaut est nommé Directeur de l’usine Shockbéton de Saint-Eustache pour mener à bien la préfabrication des voussoirs, fléaux avant et arrière et anneaux techniques du Stade.

Jean-Louis Puysségur hérite de la difficile tâche de diriger « l’opération -- montage des consoles et des anneaux techniques » au chantier du Parc Olympique. Peu habitué aux agissements de certains de nos travailleurs (ralentissements, arrêts de travail, vols, etc.), M. Puysségur, un travailleur acharné, veut respecter l’échéancier de rattrapage qui lui a été fixé et mène l’opération avec une main un peu trop dure, trop pressante au goût de quelques-uns.

M. Puysségur, retournez en France

Une manigance se prépare en cachette pour le mettre dans un avion et le retourner en France un certain soir. Tout va comme prévu et le jour « J » arrive. M. Puysségur sera mis de force dans une automobile et déposé à bord de l’avion qui le chassera de Montréal.

Ayant eu vent de ce scénario, le Service de la sécurité du Parc Olympique en est informé et empêche « cette déportation forcée ». Le complot avorte et M. Puysségur put terminer son travail.

Merci Jean-Louis, pour autant de compétence et de dévouement …que nous ne méritions pas.

Claude Phaneuf, B.A., B.Sc.A.
Un des trois pionniers concepteurs du Parc Olympique et du Stade.
Membre de l'OIQ de 1962 à octobre 2006.
Ce 15 juillet 2010







Pour m'adresser une question ou un commentaire, écrivez à info@stadeolympiquemontreal.ca

Pour se procurer le dernier livre de M. Taillibert "Stade olympique de Montréal, mythes et scandales", suivre le lien suivant :
http://www.renaud-bray.com/Livres_Produit.aspx?id=1159386

Toute reproduction totale ou partielle du contenu de ce site, sans autorisation, est formellement interdite.
©Claude Phaneuf 2017

Site web créé par Samuel Labrie
 
Claude Phaneuf sur Facebook Claude Phaneuf